Background levoiledesillusions-lefilm.com

Activer l'électricité dans son nouveau logement



levoiledesillusions-lefilm.com

Comment activer l’électricité dans son nouveau logement ? Suffit-il d’appuyer sur l’interrupteur pour que la lumière soit, comme par magie ? Si seulement. Mais le processus est légèrement plus complexe, et requiert d’avoir effectué au préalable certaines démarches administratives auprès de son (nouveau) fournisseur d’énergie. Quelles sont-elles et comment s’y prendre ? Voici un petit récapitulatif des différentes étapes à suivre pour activer l’électricité dans son nouveau logement lorsqu’on déménage.



La souscription à un contrat d’énergie



Sans contrat d’électricité, pas de courant, c’est aussi simple que cela. Pour activer l’électricité dans son logement, il faut prendre un abonnement, car les contrats d’énergie ne sont pas reconduits d’un logement à un autre (ils dépendent d’un compteur et d’un locataire). En d’autres termes, même si vous décidez de conserver votre fournisseur actuel après votre déménagement, il vous faudra souscrire à un nouveau contrat. Pour ce faire, c’est très simple ; il suffit de signaler votre changement d’adresse à votre fournisseur d’énergie au minimum deux semaines avant, afin que ce dernier puisse procéder à la mise en service de l’électricité dans votre nouveau chez-vous. Si vous décidez de profiter de votre déménagement pour changer de fournisseur d’énergie, sachez qu’il n’est pas utile de prévenir votre fournisseur actuel : votre nouveau fournisseur s’occupe de toutes les démarches de résiliation et de souscription. Le transfert de votre contrat se fait alors automatiquement. De cette façon, vous êtes assuré d’entrer dans un logement éclairé et chauffé.



L’ouverture du compteur



Si le logement dans lequel vous vous installé était précédemment occupé, l’ouverture du compteur EDF est un terme qui désigne non pas une intervention technique mais une procédure administrative : il s’agit simplement de vous nommer titulaire du contrat d’électricité, autrement dit de mettre le compteur à votre nom. Or ce n’est pas le fournisseur d’électricité qui est chargé de cette démarche, mais le gestionnaire de réseau. La mise en service de l’électricité n’est pas gratuite : les frais sont ensuite reportés sur votre première facture d’électricité. Partant du constat que les compteurs électriques ne peuvent jamais être remis à zéro ; les fournisseurs basent le début de la facturation sur l’index de consommation relevé sur le cadran lors de la souscription à un contrat d’énergie.


Si votre nouveau logement est resté inoccupé pendant un certain temps (plus de 8 semaines environ) suite au départ de l’ancien locataire, il est possible que le gestionnaire de réseau (Enedis dans 95% des cas) soit passé mettre le compteur hors-service, pour des raisons de sécurité d’une part, et pour ne pas gaspiller inutilement de l’énergie dans un logement vacant. Dans ce cas, il vous faudra faire une demande de remise en service du compteur auprès de votre fournisseur. De préférence avant votre date d’emménagement, compte tenu des délais d’interventions de 5 jours ouvrés pratiqués par Enedis (il est possible de les raccourcir, mais cela occasionne des frais supplémentaires).




ch be lu ca